Behind The Sky

Une histoire de liberté égocentrique, dans un univers Steampunk.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 // LUX System

Aller en bas 
AuteurMessage
Lux

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 15/05/2009
Age : 31
Localisation : 010101011001...

MessageSujet: // LUX System   Lun 18 Mai - 20:37



Nom : Whisper

Prénom : Lucian. Depuis son passage à l'état d'entité numérique, il ne se désigne plus que par le pseudonyme de LUX, considérant qu'un programme n'a pas réellement besoin de nom de famille.

Âge : Lux avait 32 ans au moment de l'accident qui changea sa vie. Il dit souvent que pour lui le temps s'est arrêté à cette date, mais voilà déjà quatorze ans qu'il existe sous forme d'Ethéré.

Description physique :
La meilleure description de Lux serait celle-ci : 01101010001010011 100101001010101111 010101010111 01001010101 (et quelques millions de 0 et de 1 supplémentaires). Toutefois, quand il se montre sous forme d'hologramme, il revêt l'apparence physique de l'humain qu'il était à l'origine : un jeune Céleste d'une trentaine d'année, de taille moyenne et plutôt mince, doté d'une indomptable crinière noire. Sur son visage, aux traits tout à fait communs, on devine un caractère au sourire facile, mais aussi quelque chose du scientifique capable de s'absorber loin dans un monde inaccessible ~ probablement à cause des lunettes qu'il porte. Il est vêtu d'un sorte de survêtement noir. En revanche, quand il ne désire pas prendre une forme humanoïde, souvent pour faire plus professionnel, il se contente d'afficher un logo sur les écrans, un visage stylisé surmontant la mention LUX SYSTEMS.




Métier :
Coordinateur.
La fonction de Lux est assez particulière. En temps qu'Ethéré, peu d'emploi normaux lui étaient accessibles. Il a néanmoins trouvé une utilité à ses capacités : il entretient les systèmes informatiques les plus compliqués, non pas leur supports physiques, mais leurs délicats détours logiciels. Détecter les erreurs possibles, "déplanter" des systèmes crashés, mettre à jour ou améliorer des programmes, dépoussiérer des réseaux de tous les résidus de données, combattre un hack ou un virus, assister des expériences délicates en cybernétique ... véritable couteau suisse digital, il peut abattre en un jour de travail des tâches qui prendraient des semaines à une équipe d'informaticiens. Il est assez connu dans les milieux touchant à la technologie, étant l'un des quelques Ethérés "officiels" ayant choisi d'exposer leur existence au grand jour.

Lux est "à son compte" la plupart du temps et travaille souvent pour des entreprises privées. Il a néanmoins un contrat permanent avec le gouvernement. Il est chargé de veiller à ce que rien ne perturbe les ordinateurs sensibles qui assurent le fonctionnement des moteurs Cataclysm de chaque cité et les systèmes de communication. Son titre officiel est "Coordinateur" et il s'acquitte soigneusement de cette tâche depuis plusieurs années. Son métier l'amène donc à se déplacer entre les principales îles volantes... pour autant qu'on puisse parler de déplacement, étant donné qu'il se télécharge dans les systèmes.



Classe désirée et quelle en est sa particularité? :
Ethéré, "j'ai même pas cherché".
(j'ai demandé à Arresky au préalable, confirmation quand l'histoire sera terminée mais cela devrait être ok.)

* * *

Son histoire

Les Ethérés restent des entités assez énigmatiques, à mi-chemin entre l'humain et la machine. Ils sont souvent considérés avec suspicion et Lux n'échappe pas à la règle.

Il ne cache pourtant pas ses origines, et celles-ci sont relativement aisée à démêler. Il le dit lui même, il fut un temps où il se nommait Lucian Whisper, cybernéticien employé à la Grande Bleue. Doué, passionné par son travail, sans être pour autant un génie, il occupait un poste de chef de service, entretenant des systèmes de navigation des moteurs Cataclysme, et animait un club de techno-biologie à ses heure libres. Un jeune Gardien de vingt-huit ans, à la chevelure toujours en désordre et au rire facile, comme il en existe beaucoup. De tempérament assez impatient, il lui arrivait d'entrer dans des colères retentissantes, où il lui arrivait d'avoir des mots et des gestes qu'il regrettait par la suite. On le savait bisexuel, sans famille, et peu enclin à des relations durables : une compagne ou une autre pour quelques semaines, ou de temps à autres une aventure d'un soir. Beaucoup d'amis et de contacts professionnels, un ou deux ennemis cordiaux, peu d'intérêt pour la politique... en somme un citoyen comme un autre.

Tout s'arrêta il y a quatorze ans.

Ce fut un accident stupide, comme tous les accidents. Sortant un soir de discothèque, il fut tout simplement fauché par un véhicule. Allez savoir si c'était Lucian qui était ivre ou le conducteur qui conduisait trop vite - ce dernier s'étant de toute manière enfui. Tout ce dont il se souvient, c'est du cri d'avertissement d'un passant, d'un choc terrible et d'une sensation de planer, planer, planer ...

Il se réveilla dans une chambre d'hôpital, sortant de plusieurs jours de coma. Il crut tout d'abord qu'il se remettrait, mais le regard du médecin qui vint le visiter le détrompa. Questionné avec appréhension par son patient, le praticien finit par lui révéler la vérité. Les progrès de la machinerie organique lui permettraient de vivre encore quelques jours ou quelques semaines sous assistance, mais il était condamné. Lucian, encore sous le choc du coma, encaissa la nouvelle relativement facilement, n'en réalisant peut-être pas la signification. Pourtant, peut-être comprit-il plus qu'il ne voulut en dire. Il demanda simplement à être ramené chez lui sous assistance médicale mobile. Cela n'était pas dans les habitudes du centre de soins, mais les médecins finirent par l'autoriser, peut-être par pitié envers une vie qui s'achevait bien jeune.

Revenu chez lui, Lucian contacta ses meilleurs collègues et amis, ceux qui faisaient partie du cercle de scientifiques qui se livraient avec lui à divers travaux. Ils s'attendaient à voir leur compagnon amer ou résigné - il n'en fut rien. Il semblait que la proximité de la mort, loin de lui ôter ses moyens, lui donnait un ressort nouveau, lui fournissant les forces de terminer quelque chose avant de quitter ce monde. Il avait longtemps étudié les Ethérés, à titre de loisirs personnels, puis avec le cercle d'amis qu'il s'était créé. Rassemblés autour du lit de leur jeune pair, tous entendirent de sa bouche sa décision : rassemblant toutes leurs notes d'études, tous les résultats de leurs expériences, il tenterait le passage. Il tenterait de survivre sans corps, changeant son esprit, son âme peut-être, en informations numériques.

La solution était désespérée. Il n'étaient que des amateurs, certes très doués dans bien des domaines, mais bien en-deçà des possibilités d'une équipe gouvernementale. Ils avaient une chance sur cent de réussir. Mais pouvait-on refuser quelque chose à un mourant? Aussi, dans les jours qui suivirent, la maison de Lucian devint une véritable ruche. Une quinzaine de personnes s'y activaient en permanence, se relayant, transportant des machines délicates, bricolées ou achetées à des stocks officiels. Tous, chacun à leur tâche, autour du lit où le jeune Gardien s'éteignait lentement, au rythme des machines à vie qui ralentissaient lentement. Quand tous eurent fini, quand tous les appareillages furent prêts, il laissèrent la commande prête à leur ami. Tous le saluèrent une dernière fois avant de partir, le cœur serré. Lucian ne pouvait déjà plus parler, seuls ses yeux leur sourirent encore une fois, sous les électrodes posées sur son crâne rasé. La plupart étaient convaincus de ne jamais le revoir, incertains qu'ils étaient quand à leurs théories. Certes, tous avaient apporté des innovations originales au principe, certains recourant aux équations quantiques, d'autres à la résonance boléenne, d'autres encore améliorant les machines supposées capter les impulsions mentales. Mais l'espoir en leur coeur était mince, si mince, alors qu'ls quittaient la villa. Parmi les millions de possibilités d'erreur, chacune pouvant se révéler fatale, restait-il un chemin mystérieux? Que savait Lucian pour être si confiant, pour leur avoir demandé de le laisser seul lors du transfert?

Nul ne le saurait jamais.

Le matin suivant, les policiers du quartier, alertés par une alarme médicale, enregistrèrent le décès de Lucian Whisper, domicilié au 478 du bloc résidentiel Cylaan, des suites de son accident. Les déménageurs emportèrent les appareils dont il avait rempli sa chambre, et conformément aux règles pour ceux qui n'avaient pas laissé d'instructions ni de proches, son corps fut incinéré et rendu à l'atmosphère. Quelques femmes pleurèrent, quelques mémoires administratives furent mises à jour, et ce fut tout : ainsi s'achevait la vie de Lucian Whisper.

Ce ne fut que deux mois plus tard que cela arriva. Un soir, le cercle de cybernétique et bio-technologies s'était réuni comme souvent, dans les laboratoires. Quoique réduit d'un membre, il continuait ses activités habituelles, travaillant sur un projet de recherche en partenariat avec une équipe d'universitaires. En plein milieu de la séance, à onze heures du soir, l'écran principal s'alluma sans avertissement. Tous relevèrent la tête, surpris, car l'unité de calcul central était censé être en panne, "planté" depuis plusieurs semaines, et sa réparation au-dessus de leurs moyens financiers. La surprise fut de taille quand un logo inconnu, portant la mention de LUX Systems, apparut sur tous les terminaux. Elle vira à la stupéfaction quand le logo fut remplacé par un visage qu'ils connaissaient bien. Ce ne fut qu'au bout de quelques secondes que le plus âgé de tous osa poser la question qui lui brûlait les lèvres.

"...Lucian?"

"Je suppose!" répliqua une voix synthétique dans les hauts-parleurs.

Ainsi naquit Lux. Quoiqu'il refusât d'expliquer quoi que ce soit à propos de son transfert, on devinait aisément que l'épreuve avait été rude. Le Lucian que tous connaissaient avait changé en profondeur. Il aurait été difficile de définir exactement ce qu'il y avait perdu. Peut-être ce qu'on nomme humanité - quoiqu'il aie conservé une majeure partie de ses souvenirs et de sa personnalité, il y avait certaines choses simples qu'il ne parvenait plus à comprendre. Il lui avait fallu des semaines pour réapprendre comment sentir, comment bouger, comment penser, pour autant que ces mots aient un sens pour un programme. Était-il réellement l'esprit de Lucian Whisper changé en être virtuel, ou quelque chose de différent, quelque chose auquel celui-ci aurait donné la vie au moment de s'éteindre? Ou paradoxalement, les deux à la fois? Lux se tait sur le sujet, et le matériel ayant été dispersé, on ne put faire que des spéculations. Tout ce qu'il consent à dire, c'est qu'il est désormais Lux, ou le Système Lux. Un Ethéré.

La suite, comme on dit, appartient à l'histoire ~ ou plutôt, aurait certainement dit Lucian avec son déplorable sens de l'humour, aux banques de données de cités flottantes croisant au-dessus d'un monde ravagé.

Mais qu'importe? Pour un logiciel, le monde n'est peut-être qu'une donnée?



Ses hobbies, défauts, petites manies :

En dehors de ses heures de travail, Lux explore les recoins innombrables du monde numérique. Son loisir préféré est de s'y promener sans but réel, se greffant en touriste sur des systèmes variés, pour éprouver de nouvelles sensations. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, un Ethéré peut avoir besoin de sommeil, ou du moins de quelque chose qui y ressemble, aussi Lux se met parfois en veille pour entretenir ou améliorer sa propre programmation.

Lux est loin d'être dépourvu de défauts. Il a la sale habitude de s'introduire un peu partout, pouvant surgir sur à peu près n'importe quel terminal, par plaisir et par curiosité, sans la moindre gêne.

Il ne pratique cependant pas de hacks réels, en ce sens qu'il n'a jamais cherché à nuire à quiconque, à propager des données qu'il n'est pas censé voir, ni ne s'est autorisé à s'introduire dans des systèmes sécurisés de haut niveau, comme les secret bancaires ou d'Etat. Il s'est donc souvent fait réprimander pour indiscrétion, mais cela ne va plus loin. Il est du reste utile à tout le monde et ne nuit à personne, son infraction la plus grave enregistrée jusqu'à présent consistant à bloquer tous les écrans d'une entreprise pendant deux jours sur une émission de cuisine, suite à une altercation avec le directeur. Car s'il y a bien une chose que Lux a conservé de l'humain qu'il était, c'est bien son sale caractère!


Compagnon animal : //

Armes et équipement : //

Votre salaire : Rénuméré à hauteur de 500£ par le gouvernement. Travaillant en free-lance, il reçoit également une prime quand il réalise un entretien pour telle ou telle entreprise privée.

Votre argent actuel : 500£

Vos sujets faits en jeu : Aucun pour le moment.

_________________

* Fiche du joueur

Votre pseudo habituel : Yak.

Vos hobbies :
Beaucoup! Pour citer les principaux : graphisme, randonnée, musique classique, lecture.

Votre Date d'anniversaire :
24 octobre.

Comment avez vous connu ce forum ?
Par le partenariat avec "Le Monde de Nideyle", où je suis graphiste. Je suis tombé sur le sujet de description et l'histoire m'a tout de suite accroché.

Le règlement du jeu a-t-il été consulté ?
Oui. ^^


Dernière édition par Lux le Mer 20 Mai - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arresky Master
Admin
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: // LUX System   Mar 19 Mai - 12:13

Hey nickel tout ça Very Happy
T'as vraiment une fiche plaisante à lire, j'adore cet histo. C'est pour ça d'ailleurs que je te fais confiance pour jouer ce perso :p

Pour ton salaire ma foi, tu as le bon (n'oublie pas de rajouter l'argent du à ta classe aussi par dessus), et sur ce, plus qu'une chose à dire : bon jeu ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://behind.frenchboard.com
Lux

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 15/05/2009
Age : 31
Localisation : 010101011001...

MessageSujet: Re: // LUX System   Mar 19 Mai - 19:22

Thanks! Wink
Ca marche, je connecte Lux au système ... ça y est, prêt à RP!

(Geek? Moi? Noooooon! What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arresky Master
Admin
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: // LUX System   Mer 20 Mai - 1:19

Eh,eh nickel Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://behind.frenchboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: // LUX System   

Revenir en haut Aller en bas
 
// LUX System
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SYSTEM VORTEX
» [Fr3] Meca'System à Saint Flour
» [Lampe] Bamboo Light System by Pablo Reinoso
» [High-Tech] FH007 Mini Speaker System by Ferguson Hill
» [Rangements] Container System 1530 de Daniel Gafner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind The Sky :: L'antre du nouveau joueur :: inscription et feuille de personnage-
Sauter vers: